vendredi 3 juin 2016

Le livre envolé de Piotr-Olivius Pigrim

Séverine Vidal
Didier jeunesse
collection Il était une (mini) fois
3 €
Conte

En 1979, George Perec publie une brève nouvelle, « Le voyage d'hiver », qui raconte l'histoire d'un jeune professeur de lettres découvrant un jour un livre inconnu qui se révèle être la matrice de tous les autres livres écrits par la suite, chaque auteur ayant puisé à sa source qui un extrait, une image, qui la forme de son récit...
A la suite de Pérec, au fil des ans, d'autres auteurs (Jacques Roubaud, Hervé Le Tellier…), selon la tradition oulipienne, se ré-emparent de cette histoire et lui imaginent des suites ou des compléments, créant ainsi une sorte de « roman collectif » d'un genre inédit.

A son tour, Séverine Vidal reprend le motif du texte de Pérec et en ré-écrit librement l'histoire : le jeune Piotr-Olivius Pilgrim, féru de littérature, trouve au milieu d’une forêt un livre étrange, qui lui semble à première vue composé d’extraits d'œuvres des plus grands auteurs de son temps. Mais il apparaît qu'il a été publié bien avant les autres écrits, et Piotr-Olivius en arrive à la conclusion stupéfiante que ce sont bien les auteurs qu'il connaît qui ont puisé à la source de ce même livre pour écrire leurs récits...
Il va lui aussi se servir de cet ouvrage pour en écrire un, qui ne connaîtra pas le succès. Déçu, il déchire les pages une à une, qui s'envolent et s'accrochent à un arbre. Des enfants en choisissent chacun une page et la mettent dans leur poche... Devenus adultes, chacun se servira de l'extrait qu'il a choisi pour écrire un livre, et ainsi naîtront de nouvelles grandes œuvres : la boucle est bouclée...

Une formidable mise en abyme, véritable métaphore de la littérature, cet être vivant dont les œuvres se nourrissent et s'inspirent les unes des autres, dans un mouvement sans fin.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire